Nalec

Role play Nalec de Pilmaldur chef des Flammes du Phénix
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un combat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nalec
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Un combat   Mar 28 Aoû - 16:34

Un filet de sang en travers de la bouche, les paupières mi-clos, mon genoux forme un angle inquiétant sans que je le sache. La douleur lancinante qui me transperçait le crane m'avait empéché de voir mon genoux gauche se tordre sous un coup de massue. Les coups avaient été trop violents et j'en avais évité aucun, résultat ch'ui étendu sur la plage de sable blanc que je commence à repeindre en rouge. Je sens que mon bras gauche est tout engourdi, preuve qu'ils me l'ont pas l'arraché. Ca me rassure, ce qui me rassure moins c'est le souffle rauque que j'entends, ce souffle chaud et puant qui signifiait que j'allais m'en prendre une de plus. Lelia combat toujours, je le sais car il ne peut pas en être autrement, elle est en train de leur refaire le protrait et je me fends la gueule en imaginant la tête du mec qui sera le prochain à l'affronter.

Ca y est, je sens ce souffle contre ma peau, le truc se rapproche de moi. Finit la reflexion, finit la rigolade, faut de l'action maintenant. Mes yeux s'ouvrent d'un coup en lançant des éclairs, je vois la terreur dans les yeux du minotaures face à moi, mais d'toute façon il aura peu de temps pour s'inquiéter, une fraction de seconde après sa tête dira bonjour à son compagnon d'en face. Je me relève et remarque mon genoux. Pas le temps d'arranger ça, en vlà un autre qui tente de me mordre, il saute vers moi la gueule grande ouverte, pas besoin de l'ouvrir aussi grand pour qu'j'y plonge mon épée. J'aurais bien aimer leur dire que ça faisait quelques siècles que je maniais l'épée, que j'étais un elfe immortel et que c'était pas des vulgaires pirates comme eux qui allaient m'avoir, mais non, mes mains s'en chargent à ma place, elles connaissent leur travail et ce n'est plus qu'un tas de réflexes qu'on dirait quotidien. Enfin je sens le bruit d'un cor, peut être qu'il sonne la retraite, ça m'arrange assez car ma jambe commençait à me faire mal, je profite de l'instant de paix pour la replacer avec un craquement des plus inquiétant et des plus inhabituel. Mais j'ai pas le temps de faire mieux, je relève la tête et je comprends que le cor avait servi à appeller des renforts.

Lelia combat toujours, je cries son nom et je lui montre du doigts les trois arbalétriers que les minotaures viennent d'appeller. Elle va à leur rencontre en évitant leurs carreaux, bientot il ne restera rien de leur arbalètes, elle les détruisit aussi facilement qu'elle leur ôta la vie. Elle s'est malheureusement trop rapproché du bateau et déjà les derniers minotaures présents dans le navire se jette vers elle. Je cours la rejoindre, faisant apparaitre quelques filets de sang à droite à gauche, en me demandant à quoi va rassembler la plage vu du ciel quand on aura fini. Lelia recule dans ma direction, elle commence à être submergé, un idiot que je soupçonne être le cuisinier du navire se lance vers moi en brandissant sa hache à viande, il m'intercepte et me fait découvrir ses dents noirs et vertes, preuve qu'il chicait l'herbe et que sa tête était pire que la mienne en cet instant.

Je lui fais savoir que ch'ui pas d'humeur et j'reprends mon chemin. Je sautes par dessus Lelia et donnes des coups d'épées partout sans faire gaffe à ce que je frappe. Finalement ils reculent tous et moi je me calme, je tourne la tête vers elle et elle me sourit, le manque d'action fait qu'à nouveau je ressens la douleur un peu partout dans mon corps, je me remets donc au travail afin d'oublier la douleur.

Elle ne craint plus rien, elle sait comme moi que bientot, cette bataille ne sera plus qu'un souvenir dont nous rirons ensemble. En effet le lendemain après-midi je l'invite à un pique-nique et on s'amuse à immiter les corps décapités tombant sur le sol dans un bruit lourd et ridicule. Puis on regarde les derniers cendres du navire pirate et les quelques membres trainant sur le sable que nous avons découpés du reste du corps avec toute l'habileté et tout le savoir faire dont nous disposions. Qui étaient ces bètes? D'où ils venaient? Que voulaient-ils? Je n'en savais rien et j'en avais rien à faire.

_________________
Nalec de Pilmaldur
Chef des Flammes du Phénix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nalec.forumpersos.com
 
Un combat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combat des Chixx!
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)
» Un combat dans la NFL !!!!
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nalec :: RP :: Rp perso-
Sauter vers: