Nalec

Role play Nalec de Pilmaldur chef des Flammes du Phénix
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Utopie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nalec
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Utopie   Dim 28 Oct - 21:22

Comme promis, Nalec les guida jusqu'à son propre royaume. Vêtu d'une armure dorée mais ternie par le temps, ses vêtements déchirés et son épée couverte de sang, on avait du mal à croire que cet elf puisse être un roi. Mais les hommes étaient perdus, à présent sans foyer et sans roi, ils n'avaient d'autres choix que de suivre celui qui les avait sauvés.

Ils passèrent par un col courant le long des montagnes, dont les cimes blanches semblaient des dents pointues dévorant le ciel. Ce sentier débouchait sur un vallon de l'autre coté des montagnes, où la cité elfe se dressait, fière et puissante. Nalec les guida sur la route, et les fit passer par une forêt. Les hommes ne le savaient pas, mais ils venait d'entrer dans la cité, dont la forêt qu'ils traversaient n'était qu'une partie. Au fur et à mesure qu'ils avançaient, ils entendaient tout autour les musiques et les voix des elfes, puis des rires et des murmures de plus en plus proches. Bien loin de les inquiéter, celà les intriguaient, et ils ne cessaient de jeter des regards en tout sens, espérant apercevoir les elfes qui eux mêmes les épiaient, excités par la curiosité, un sourire aux lèvres.

Nalec les conduisit jusqu'à une colline. La forêt les empéchaient de voir la ville qui s'étendait près d'eux, et semblait former comme un mur contre le bruit de l'animation alentour. A présent ils surplombaient la ville et les arbres autour d'eux. Et la vision qu'ils eurent ne fut en rien comparable à ce qu'ils avaient jusqu'alors vécu. Les arbres étaient tous vivants, ils se déplaçaient dans la forêt, des elfes séjournant dans leurs branches, nullement génés par le mouvement de leur maison, certains près d'eux, leurs faisaient de grands signes de la main. D'autres arbres, qui à présent se plantaient devant les hommes, s'ouvraient et se transformaient, acceuillant des elfes en leur sein, on sentait une harmonie parfaite entre ces deux peuples. L'un servait l'autre à sa façon, les arbres donnaient un foyer agréable et idéal pour les elfs, tandis que les elfs faisaient survivre les arbres, qui seuls, subissaient les coups des autres races. La magie de ce peuple donnait une grande beauté au bois autour d'eux, aucun défaut n'était visible ou imaginable ici, l'eau des ruisseaux était détournée par divers entités végétals, la forêt fournissait aux elfes leur nourriture, les plus grands et les plus forts d'entre eux extrayaient les métaux des montagnes environnantes, d'immenses demeures de pierres représentaient les seuls éléments stables de la ville, des forges, des tours, quelques maisons, des ateliers, et bien entendu le palais de Nalec.

Cette ville emplie de musique et de chant paraissait à la fois merveilleuse et mystérieuse, rien de ce qui entourait les hommes n'était explicable, la mélodie environnante étourdissait leur esprit, cette admiration et cette première impression ne devaient jamais complètement s'éteindre, de gracieuses elfes, nymphes, sylvaniennes et autres êtres mystiques dansaient dans une cérémonie d'acceuil que les mortels ne pouvaient comprendre, la grandeur et la splendeur de cette cité donnait une impression très réaliste de sa puissance. Son peuple riait, chantait, et dansait de bon coeur, on voyait même un nain parmis la foule qui souriait dans sa barbe d'un air malicieu. Bien que surpris, les hommes savaient qu'ils étaient acceptés et acceuillis, et voulurent donc demeurés ici, en Pilmaldur, la dernière cité elfe du monde.

_________________
Nalec de Pilmaldur
Chef des Flammes du Phénix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nalec.forumpersos.com
 
Utopie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 06. L'utopie du "pas d'élèves"
» La Comté, une jolie utopie ?
» Joyce § Un monde sans fausse note : c'est une utopie qui chante
» Partenariat avec Utopie Acidulée
» L'Utopie de Gotham

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nalec :: RP :: Rp perso-
Sauter vers: