Nalec

Role play Nalec de Pilmaldur chef des Flammes du Phénix
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nalec de Pilmaldur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nalec
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Nalec de Pilmaldur   Dim 27 Jan - 23:03

Le calme revint en moi, peu à peu, lentement mais surement. Les flammes qui jaillissaient de mon corps disparaissaient aussi vite que les soldats ennemis. J'avais perdu du temps. Le soleil disparaissait derrière les collines à présent nues et stériles. Je grimpai sur un versant du vallon où j'étais. L'armée était au loin déjà, comme s'ils étaient infatiguables, ils partaient à présent construire les batiments du nouveau domaine de Reidren. La forêt où j'avais envoyé Lelia était la prochaine à être dévastéé par les trolls, j'étais étonné et soulagé qu'elle n'ait pas déjà été détruite, mais j'avais déjà perdu tellement de temps.

Mon corps était fatigué, à présent que le calme était revenu, je m'en rendais compte... Je courus vers la forêt, rejoindre Lelia, la sauver des troupes qui arrivaient sur elles. Si fortes, si rapides, si destructrices. Le Spiritum Diabolis avait vraiment prévu son coup, ils auraient été trop génant pour moi. Mais je ne la retrouvais que trop tard. Elle était là où je lui avais demandé d'aller, sur une petite butte, constituée de ruines. Les trolls tout aussi bruyants et puants que je l'avais vu de loin, encerclaient les ruines, mais n'osait frapper. Pourquoi restaient-ils là? Immobiles mais enragés sur ce terrain brulé et stérile.

Tous avaient les yeux fixés sur Lelia, personne ne m'avait vu arriver, pourtant il n'y avait plus rien pour me cacher. Je sifflai, ils se retournèrent. Le combat s'engagea, et je n'eus d'autres choix que d'esquiver leur coups que j'imaginais bien plus lent vu leur lourdes masses. J'en tua 3, puis l'un d'entre me frappa violement au bras droit, sur mon bouclier, me projetant ainsi sur le tas de ruine après un long voyage en l'air. J'atteris brutalement.

La disparition d'Hesh avait dégagé le ciel, libre de toute pollution et impureté. J'étais à terre, à coté de Lelia. Je compris mon erreur. Reidren savait que j'avais une haute opinion de moi, il savait aussi que le combat contre Hesh m'avait forcément blessé. Voilà pourquoi il était venu me provoquer en personne, voilà pourquoi il avait envoyé ses troupes me combattre, même si elles n'avaient aucune chance de me vaincre, voilà pourquoi il détruisait les forêts. J'étais si fier de moi, que je n'avais pas compris que tout ceci était un piège. J'étais épuisé, blessé, et les semi trolls avaient détruis toutes les forêts qui auraient pu me servir de refuge. Si j'étais parti immédiatement après avoir tuer Hesh, j'aurais pu échapper à Reidren. La frontière Nord du pays était proche, mais j'étais dans une très mauvaise situation.

_________________
Nalec de Pilmaldur
Chef des Flammes du Phénix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nalec.forumpersos.com
Nalec
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Nalec de Pilmaldur   Dim 17 Aoû - 15:29

Je m'en voulais d'être tomber dans le piège, mais n'avais guère le temps de m'en vouloir. L'armée de créatures crées spécialement pour me tuer encerclait la butte où nous étions.

Pourquoi n'attaquent-ils pas?
A cause de la magie.Dis-je d'une faible voix. Je me relevai péniblement en m'appuyant sur les mains. Deux pièces de mon armure étaient déformées.
Ici se dressait autrefois le domaine d'un de mes chevaliers du Phénix, notre magicien. Le doyen de l'équipe. Nous sommes ici sur les ruines de son chateau. Aucun être qui n'est pas un ami de mon ancien frère d'arme ne peut entrer. Il semblerait que malgré l'écroulement du chateau et sa mort, le sort fonctionne toujours.

En effet les semi-trolls nous regardaient d'un air idiot, sans pour autant pouvoir avancer vers nous.

Et le sort nous protégera combien de temps?
Tout le temps, jusqu'à ce que quelqu'un le détruise. Hormis le spiritum diabolis, ou peut être zylath, je doute qu'un autre puisse le faire. Mais ici nous ne sommes pas à l'abri, nous devons partir avant qu'un serviteur du grimoire ne vienne en personne.

Mon annulaire droit avait été déplacé par le coup de masse du semi-troll, je le remis en place tout en parlant. Le craquement arracha une grimace à Lelia.

Beua.Je souris.

_________________
Nalec de Pilmaldur
Chef des Flammes du Phénix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nalec.forumpersos.com
 
Nalec de Pilmaldur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Nalec, Chevalier d'Arnor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nalec :: RP :: Rp perso-
Sauter vers: