Nalec

Role play Nalec de Pilmaldur chef des Flammes du Phénix
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Soruras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nalec
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Soruras   Mer 27 Oct - 0:51

Tout commence aux plus anciens temps de l'époque médiévale. C'était une époque sombre sans justice, les seules personnes qui avaient la foi de vivre devaient appliquer la loi du plus fort ! Je faisais partie des GVSA, les Guerriers Vaincus Sans Abri. Il commençait à avoir de la solidarité. Après batailles sur batailles, je fus recueilli par un camp survivant des GVSA dirigé par un puissant Nécromancien nommé Gil'Jaerdan. Le bataillon du camp, trop affaibli à cause du manque de vivres, fut anéanti par des guerriers corrompus pactisant avec les démons... Ma sagesse, ma ruse, et ma dextérité me permirent de raser les envahissants barbares (ainsi que furent nommés les guerriers corrompus indépendants). Je fus promu Dirigeant de mon groupe que je renomma Le Bastion Nomade. Le Nécromancien devint alors mon bras-droit. Le Bastion Nomade fut composé de dix royaumes extrêment puissants, dont le mien, Zanziphar, était à la tête. Mon peuple me renomma Zénazore. [Raccourci sinon c'est trop long]
Après plusieurs années de prospérité, le Bastion se dissout à cause des invasions Barbares et des formations de puissants autres Bastions. Nécro avait survécu, nous étions plus que deux. Je le logea alors dans mon royaume où il devint mon plus proche vassal. On découvrit une guilde, Les Cohortes de Jupiter, qui m'accepta en tant que membre, mais pendant la période des guerres de cette guilde, je rencontra dans une Taverne un Elfe très surprenant, Nalec. Il me parla beaucoup de lui et de sa guilde. Le chef des Cohortes trouva la mort lors d'une terrible bataille. Puis, je quitta la guilde et partis vers une nouvelle aventure. Grace à l'aide de mon ancienne guilde, j'ai pu refaire mon royaume. Il n'était pas très puissant mais très beau... Après quelques années, je devins très vieux... Je fus admis dans la guilde de Nalec, les Flammes du Phénix, Maraxus de Keld en était le chef. J'ai rejoins cette guilde car j'avais eu vent de sa solidarité. Je découvris plus tard, lorsque j'avais gagné la confiance de mes frères, qu'il existait un rituel pour ramener les membres à la vie en invoquant le Phénix. Puis, je mourrus lors de la plus terrible bataille de mon existence. Je fus ressussité un siècle plus tard. Nalec était devenu le chef. Lors de mon réveil dans la tour de mon nouveau royaume, la première image que je vis en ouvrant les yeux fut celle d'une femme à la beauté d'une nympe, Isil-Gaviel, assise en veillant sur moi. Elle m'apprit tout ce qui s'était passé lors de ma mort, elle était une membre récente de la guilde, demi-soeur de Maraxus, et cousine de Nalec de Pilmaldur. Elle m'appris aussi que le Phénix m'avait renommé Soruras et qu'il m'avait créé un nouveau royaume sur des terres fertiles.[ Saut d'histoire ]
Isil-Gaviel devint tout pour moi. Nalec, lui, mon plus fidèle ami, et mon maître. Il me confia tous les secrets des arts martiaux, et je devins expert en toutes les armes. Je gagna ensuite un peu de connaissances en la magie. Les mages étaient mes serviteurs préférés. Après un entrainement intensif, je devins Bras-Droit des Flammes Du Phénix, et devins un des rares guerriers à connaitre le pouvoir du Phénix, seuls Nalec, Maraxus et moi le connaissions.

Tragiques époques se passèrent pour moi plus tard. La guilde avait quelques problèmes de diplomaties, et Isil-Gaviel quitta la guilde ne se sentant plus chez elle. Elle rejoint son demi-frère Maraxus au sein des Serviteurs du Spiritum Diabolis, gardant pourtant toujours une flamme au fond de son coeur et des sentiments pour les membres de son ancienne guilde. Cette nouvelle chagrina Soruras qui était amoureux d'elle...
Les Flammes du Phénix eurent des problèmes avec la guilde d'Isil-Gaviel, et Soruras ne s'entendait plus du tout avec Tidus l'Ancien, qui était fiancé à cette dernière. Pris de colère et de folie, il laissa Tidus l'Ancien pénétrer dans son royaume, qui dirigeait la guilde lors de l'absence de Nalec, et perdit la confiance de tous ses membres, même celle de son chef, son meilleur ami.
Isil-Gaviel meurt en l'an de grâce 32. Soruras est chagriné par cette nouvelle et se suicide. Il laissa apparaître ensuite un jeune homme nommé Kuriboh, qui pactisait avec les démons, qui ne fut donc pas aussi vaillant que son père. Il tomba amoureux d'une jeune mage dont personne ne connaissait l'identité. Il préféra l'amour qu'à son rang de démon, se rendit compte que cette fille ne ressentait que répugnance pour un démon comme lui. Mais en quittant les abîmes, il fut nommé traitre et rayé de la carte par les démons indépendants.

On ne sait par quelle magie, aujourd'hui, Soruras refait surface, dans un nouveau Royaume, Sévilia, d'après ce qu'on raconte, un objet magique l'aurait ramené à la vie, sans aucun souvenir, donc perdant toutes ses capacités de combat, perdant toutes ses connaissances fondamentales de diplomatie et de règne sur un royaume, et perdit toutes relations avec les personnes qu'il connaissait.
Nalec de Pilmaldur rafraichit sa mémoire, la mémoire de Soruras revint petit à petit, mais Nalec évita les détails sur les problèmes du Spiritum Diabolis et sur la mort de son ancienne bien-aimée.

Aujourd'hui, Soruras est revenu au stade d'apprentissage, et essaie de tout se remémorer.


_________________
Nalec de Pilmaldur
Chef des Flammes du Phénix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nalec.forumpersos.com
 
Soruras
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nalec :: RP :: Rp perso-
Sauter vers: