Nalec

Role play Nalec de Pilmaldur chef des Flammes du Phénix
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 phénix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nalec
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: phénix   Mar 31 Jan - 22:41



Je suis Nalec de Pilmaldur, je suis né mortel. Les souvenirs de mes 17 premières années s'éteignent doucement. J'avoue que celà m'attriste un peu, j'ai à peine la faculté de me remémorer ce qu'était une enfance insouciante. Mon pays était en guerre, je fus enrôlé de force et mourut sur le champ de bataille. Mais le Phénix intervint, me rendit la vie, me transforma en elf, m'accordant ainsi la vie éternelle et mieux encore, il m'offrit l'épée du Phénix, ainsi l'ais-je nommé. Elle est légère, plus encore que le bois. C'est d'elle que je tire tout mon pouvoir, sans elle je ne suis qu'un simple elf, un très charmant elf certes, mais beaucoup plus inoffensif.

Les pouvoirs dont je vous parle sont la maitrise totale du feu, et le pouvoir de voler. Mais, je suis un piètre magicien, c'est pourquoi je n'arrive pas à léviter plus de quelques secondes et encore en me concentrant énormément. De même j'ai vu des magiciens faire des avatars de flammes immenses et je sais que jamais je ne les égalerais. Je regrette énormément ma faiblesse, car mon rêve est de voler. En volant je me sentirais libre comme jamais, un monde entier s'ouvrirait à moi, des explorations sans fin. Et puis je pourrais peut être retrouver le Phénix dans les cieux. Peut être.


J'ai longuement réfléchis sur celui-ci, et j'ai fini par conclure qu'il possédait le controle de deux élémentaires, le vent et le feu. Etait-ce un animal, le dernier de son espère? Un semi dieu? Une créature mythique? Je l'ignorais jusqu'à ce que je découvre Kheled Zaram, la cité du savoir. J'ai rencontré un groupe de valeureux seigneurs sur Teliarok qui m'ont aidé à atteindre ce lieu de légende. Un maitre nain, un voleur, un guerrier et un magicien de grand renom. Mais l'ultime gardien de la cité ne pouvait être vaincu. Je revins à la cité une seconde fois, mais accompagné de tous mes chevaliers du Phénix, tout ceux que j'avais rassemblé sous ma bannière et à qui j'avais donné une étincelle du Phénix. L'ultime gardien finit par me donner un présent. Un livre retraçant une partie de la création du monde.

Il se trouve que mon chemin croisa celui d'un ange, Kitana, une femme splendide, et avec son aide et celle du livre, je pense être capable de retracer l'histoire du Phénix.


Le Phénix était un homme, bon et aimant. Un jour un ange l'aperçut et fut la première de son espèce à ressentir ce que l'on appelle l'amour. Elle descendit des cieux et vint à sa rencontre. L'homme fut émerveillé devant son apparition et fut dans l'incapacité même de balbutier quelques mots. Mais ce n'était pas un simple d'esprit, une fois le choc surmonté il s'aperçut qu'il avait en face de lui une femme douce et vertueuse, et qui l'aimait d'un amour tendre, et il s'éprit d'elle à son tour.
Un archange survolait paisiblement les cieux pendant la nuit qui suivit la rencontre de l'ange et du mortel, lorsqu'il aperçut une lumière singulière mais familière sur terre. Il vit alors les deux êtres ensembles et sans plus attendre vola jusqu'à eux et se posa entre eux deux. Il tenta de raisonner l'ange et de comprendre quelle folie s'était emparée d'elle. Mais lorsqu'il comprit qu'ils vivaient un amour véritable et intense, il fut ému. Mais il n'avait pas le pouvoir de les protéger. Il leur accorda une journée, ensuite il reviendra pour ramener l'ange vers le domaine céleste.
Ainsi l'ange et l'homme vécurent ensemble une journée entière, et quand il fit complètement noir, l'archange redescendit et prit la femme avec lui.

J'ignore comment il parvint à cet exploit. J'ignorais même que celà était possible. Mais quelques temps plus tard, l'homme usa de magie avec de l'aide, et réussit à accéder au paradis. Les archanges et les anges présents le fixèrent avec stupéfaction. Nul encore n'avait réussit à accéder à leur domaine. Parmi eux se trouvait l'ange qu'il aimait plus que tout.
Le chef des archanges, en grand courroux, lui intima l'ordre de partir. Il refusa. Et tira l'épée. Le chef dit alors : " Si tu lèves la main contre un de notre espèce, tu seras maudits et celle que tu recherches te sera à jamais dissimulé par le pouvoir des archanges. "
L'homme tomba à genoux et supplia que l'on laisse vivre avec la femme qu'il aimait. Il jura de ne jamais faire de mal à qui que ce soit. Il promit que tout ce qu'il voulait c'était vivre sa vie de mortel à ses cotés. Mais l'archange fit non de la tête. L'homme continua et les mots d'amour qu'il prononça pour décrire ses sentiments et pour communiquer son amour à sa promise résonnent encore dans la voute céleste comme un écho du plus grand chagrin qui s'abattit sur un être vivant. Mais l'archange fit non de la tête.

Plein de haine contre une race incapable de pitié et d'amour, il se releva, ramassa son épée, et ordonna que son amour lui soit amené sur le champ. Alors le chef des archanges exécuta sa menace et entonna à voix haute une incantation, et la femme disparut. La volonté de l'homme fut brisé en même temps que son esprit. L'espace d'un instant seulement.
Alors que la tristesse s'abattait sur lui, il se demanda comment retrouver son ange à présent, comment surpasser le pouvoir des anges. Et la réponse vint à lui immédiatement.

Les anges sont les garants de la stabilité sur terre. Une dernière et ultime précaution des dieux pour s'assurer que les races et le monde ne succombera pas au chaos. C'est pourquoi au paradis résident les quatres éléments créatures du monde. L'eau, le vent, la terre et le feu. A nouveau j'ignore comment il en fut capable, mais surement seriez vous étonné de ce qu'un homme amoureux est capable d'accomplir. Quoiqu'il en soit les anges furent incapables de le stopper et il parvint jusqu'au temple où la sphère contenant les quatres éléments se tenait. De loin on aurait dit une représentation du monde vu du ciel. Mais de près celà semblait être quatres sphères tourbillonnantes, laissant derrière elle des trainées qui se mêlaient les unes aux autres. L'homme savait que s'il s'emparait des éléments, il aurait la maitrise complète du monde et les anges perdraient de leur pouvoir.

Mais il ne s'empara que de deux d'entre eux, et devint le Phénix.

Les anges et archanges furent alors repoussés comme de simples chérubins. Mais bien que les anges n'aient plus aucun pouvoir magique qui puisse l'atteindre, le Phénix fut incapable de retrouver la femme qui l'aimait. Il sillonna le paradis en vain pour comprendre finalement qu'ils avaient décidé d'envoyer la femme qu'il aimait dans un endroit bien plus vaste. Le monde d'où il venait. C'est pourquoi aujourd'hui encore il parcourt le monde, à la recherche de la femme qu'il aime. Symbole de liberté car plus rien n'a d'emprise sur lui. Nul n'est assez puissant pour le ralentir, la mort a trouvé son égal et le monde et les cieux ne peuvent plus lui cacher le moindre secret.
Jusqu'à ce qu'il la retrouve.




D'autres théories existent, j'en ai moi même élaboré des dizaines durant ma vie, mais celle-ci est celle que je préfère par dessus toutes les autres.

_________________
Nalec de Pilmaldur
Chef des Flammes du Phénix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nalec.forumpersos.com
 
phénix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nalec :: RP :: Rp perso-
Sauter vers: